Biographie et Principales Dates

 

Dès son plus jeune âge l’intérêt de Sébastien Zanello s’est porté sur l’espace qui conditionne nos sensations et nos comportements. Il recrée les volumes, théâtres de ses évasions. Les objets du quotidien, bouts de bois et briques délaissés dans le jardin deviennent cloisons.

Avec la rencontre du Grand Louvre en construction de Peï où deux temporalités s’affrontent, la porte de l’imaginaire s’ouvre définitivement. Dès lors Sébastien Zanello s’oriente vers les études d’architecture et pendant dix années exerce avec un axe principal : magnifier les besoins des clients en créant des bulles d’espace.

Frusté dans ses aspirations, il se libère des contraintes matérialistes, fait un choix exclusif et bascule vers la création artistique. Il reprend alors des études d’Arts Plastiques à Paris 8.

Parmi les références artistiques qui vont le propulser toujours plus en avant, on trouve le Bahaus, les constructivistes, l’Art Cinétique en général ainsi que les influences des contemporains Donald Judd, Bernar Venet, Richard Serra, Felice Varini.

Sa rencontre avec Satoru Sato ancre son attirance pour le Minimalisme qu’il matérialise par le carré, mais aussi pour le travail monumental. Ces cinq dernières années sa collaboration étroite avec Pierre Surtel sur plusieurs installations éphémères, a élargi son approche de la lumière artificielle et de l’efficacité de la répétition.

Pour garder un contact direct avec le regard du public, Sébastien Zanello mène parallèmement des ateliers artistiques dans l’espace public et effectue des recherches poussées sur la réalisation d’oeuvres participatives avec ce qu’implique la réflexion sur ce qu’est une œuvre d’art. Ces rencontres avec le public, simultanément actif et passif, accélèrent la théorisation du travail sur l’espace et plus particulièrement l’espace public.

Concrètement, la matérialisation de son travail s’effectue par deux approches opposées sur le même axe.
D’un côté, il développe une méthode de sculpture à base de modules carrés en acier. Ces structures partant d’une échelle réduite à monumentale, viennent s’implanter dans un espace poussant alors le spectateur à se déplacer différemment dans ce lieu en pivotant autour de l’oeuvre.
La seconde part de l’espace lui-même, il inspire à Sébastien Zanello une histoire qui se matérialise avec une installation plastique unique et singulière, qui redessine l’espace, créant ainsi un dialogue à trois : un lieu, une œuvre et un spectateur.
Le regard peut arriver ou partir de n’importe où, traverser, frôler, s’arrêter là il veut.

Aujourd’hui plus que jamais, Sébastien Zanello recherche à la fois des espaces et des regards pour communiquer entre les hommes.

 

Ces dernières années :

□ Expositions collectives

2017 :Exposition en duo avec Satoru Sato, Galerie Deleuze-Rochetin, Uzès (30)                                                                                                                                                      2017 :Installation d’une sculpture monumentale sur le Chemin des Sculptures, Parc National des Cévennes, Altier  (48)
2017 : Exposition Mac’A « Entre Terre et Ciel » au Cloître Saint Louis Avignon

2016 : Tome International Art Triennal, Musée Sato, Sendai, Japon
2016 : Salon des Réalités Nouvelles, Paris

2016 : « 2 sculpteurs en dialogue » – Vaison la Romaine (84)
2016 : « Quatuor d’Acier », Galerie 22 (84)

2016 : Biennale UMAM, Menton (06)
2016 : hors les murs avec la Galerie 22, hôtel Pullman – Marseille (13)
2015/2016 : artiste permanent à la Galerie 22- Cabrières d’Avignon (84)
2015 : Autre Ville à la cité médiévale de Vaison la Romaine
2015 : hors les murs avec la Galerie 22, hôtel Le Phébus – Joucas (84)
2015 : Château de Bosc, Domazan (30)
2014 : Salon des Réalités Nouvelles, Paris
2014 : Salon Them’Art 2014, Toulon (83) 2013 : Salon des Réalités Nouvelles, Paris
2013 : « Génération Optimiste » ; avec la Galerie Guillaume (Paris 8ème) ;chez Johnson and Johnson, Issy-Les-Moulineaux
2013 : Galerie L’Appartement, Marseille (13)
2012-2013 : Galerie Hanground, Sendai, Japon, exposition collective avec Satoru Sato
2012 : Festival Music’Art, Château de Lauris (84)
2012 : Salon des Réalités Nouvelles, Paris
2010 : « Emergence » ; Le café bulle ; Toulon
2010 : Rencontre des jeunes plasticiens, La Garde (83)

□ Expositions personnelles

2014 : Exposition « Entre 2 » ; Galerie ESDAC, Aix-en-Provence (8 au 15 décembre)
2014 : Exposition permanente à la Galerie L’Appartement, Marseille
2011 : Exposition privée de fin d’année « Du Carré au Carré… », Pertuis
2011 : Exposition à la Galerie ESDAC, Aix-en-Provence

□ Installations monumentales

2014 (juin) : « Écouter/Voir » ;festival « Les Sarabandes » ; Rouillac ; 15 installations plastique sur un parcours de 12 km.
De janvier à juin : en résidence artistique pour ce projet
2013 (octobre) : « D’une histoire à l’autre » ;festival Bleu Nuit, Sotteville les Rouens
2013 (juillet) : «LYLO,le Nid» ; dans le cadre du festival Les EnviesRhônement et de Marseille Provence 2013 Capitale Européenne de la Culture, porté par le CNAR Le Citron Jaune ; installation plastique avec le collectif Seconde Peau; Arles (13)
2013 (juillet-aout) : «Passage» ;festival TLN 2013 ; place du Globe à Toulon (83)
2013 : « Frontière » ; Place de la Halle Kléber, Marseille (3ème)
2013 : « Agora », Œuvre participative ; place de la Halle Delacroix, Marseille (1er)
2013 (janvier) : « Un regard sur Marseille » pour le Pavillon M dans le cadre de Marseille Provence 2013
2012 (octobre) : « A l’ abri d’un regard », œuvre pérenne participative ; festival Place à L’art 2012
2012 (juillet) : « Voyage à la Mer », sur une idée originale de Pierre Surtel ; Œuvre participative ; fastival Les Mercredis du Port ; Port Saint Louis du Rhône
2012 (juillet) : « Sans titre » ; installation monumentale lumineuse, cocréation avec Pierre Surtel ; festival Pronomades ;Montoulieu Saint Bernard
2012 (juin) : « Dans les arbres » ; œuvre participative ; place de la Halle Delacroix, Marseille (1er)
2012 (mai) : « Ombre et Lumière », installation monumentale ; festival Place à l’Art ; place de la Halle Puget, Marseille (1er)
2012 (mars): « Ombre sur Marseille » ; œuvre participative ; quartier Belle de Mai Marseille
2011 : « Sans titre » ; festival « Place à l’Art » ; place de la Halle Puget, Marseille (1er)
2011 : « Sans titre » ; installation monumentale avec le collectif Seconde Peau, fête « Les  Belsunciades » ; centre Velten, Marseille (1er)
2011 : « Voyage Sensible » ; installation monumentale avec le collectif Seconde Peau ; Galerie IPSAA-ESDAC, Aix-en-provence
2010 : « Sans titre » ; installation pérenne ; centre social Saint Gabriel, Marseille
2010 : « Mémoire »; coréalisation avec Pierre Surtel, dans le cadre des journées du patrimoine ; Chambre du Commerce de Saint Martin de Ré, île de Ré
2010 : « Miroir d’eau » ; coréalisation avec Pierre Surtel ;festival « au fil de l’eau » ; sur le canal du midi à Toulouse
2010 : « Sans titre » ; festival «Place à l’Art » ; place Victor Hugo ; Marseille
□ Publications

2013 : Livre d’art « Le Contre Annuaire ART/02-2013 », aux éditions 11-13 Edition